Elenora Gimenez, Vanina Fandiño & Diego Vernazza – Proyecto Precipicio

LUGAR

Jeudi 9  ➼ 19h
Vendredi 10 
19h
Dimanche 12 ➼ 19h
Jeudi 23 ➼ 20h30
Vendredi 24 ➼ 18h30
Samedi 25 ➼ 21h 

Petit chapiteau gris
Tarif unique 14 € – Durée 50 min – Dès 6 ans

Achetez vos places !

Deux femmes habitent, en équilibre, sur une corde qui change de caractère. La ligne devient chemin, trace, mémoire, idée, parole pour explorer notre manière d’être sur terre (ou à quelques centimètres près…) !

Eleonora Gimenez pratique la corde souple et Vanina Fandiño, le fil de fer. Inventives et joueuses, elles apprivoisent un nouvel agrès et nous embarquent dans leur univers d’instabilité avec une belle énergie. Elles font et défont, tricotent et détricotent, sautent d’une technique à l’autre… Avec le philosophe Diego Vernazza, elles ont conçu un spectacle qui marche aussi sur les mots, cherchant des réponses aux (dés)équilibres existentiels. Une création voltigineuse qui évolue en poésie, toujours en mouvement.

Chercher l’équilibre, Lugar ou une petite éloge de l’inquiétude

Le projet Lugar [«lieu» en espagnol] émane de la volonté d’associer l’équilibrisme et la philosophie. Que fait-on quand on cherche l’équilibre sur une corde ? On cherche constamment un lieu, un point précis où pouvoir simplement être, un lieu que l’on sait aussi nécessaire que fragile.

Ce questionnement fait écho à l’instabilité du monde d’aujourd’hui, mais aussi à l’équilibre au sens concret du terme dont Eleonora Gimenez et Vanina Fandiño tentent de comprendre au quotidien toutes les subtilités. Chaque fibre de leurs corps a appris à appréhender les avantages et les dangers du mouvement et de l’arrêt mais cela n’implique pas pour autant qu’elles ont trouvé l’équilibre dans la vie, cet équilibre qu’on appelle «bien être».

C’est donc sur un fil que les deux artistes nous offrent des pistes de réponses poétiques. Grâce à un système innovant, les deux équilibristes réalisent des prouesses avec une corde mouvante, qui peut se tendre, se détendre, se courber, dessine des espaces, les efface…

Issu d’un groupe de jeunes circassiens, musiciens, écrivains et artistes, né il y a plus de 15 ans à Rosario, Argentine, collectif chaotique et multiforme, laboratoire dans lequel la danse, le théâtre, la réflexion et l’action politique ont toujours eu une place prépondérante à l’heure d’écrire, penser et faire le cirque, Eleonora Gimenez pratique la corde souple et Vanina Fandiño, le fil de fer. Pour croiser leurs disciplines, elles ont apprivoisé un nouvel agrès qui permet d’accueillir leurs deux techniques d’équilibre, à l’aide d’une même corde qui change de nature et de caractère. Avec le philosophe Diego Vernazza, elles ont conçu un spectacle qui marche aussi sur les mots, cherchant des réponses aux déséquilibres existentiels.

Un spectacle de Elenora Gimenez, Vanina Fandiño & Diego Vernazza avec Eleonora Gimenez & Vanina Fandiño textes Diego Vernazza regard extérieur Yaëlle Antoine accompagnement chorégraphique Nicanor de Elia accompagnement dramaturgie Michel Cerda costumes Natalia Fandiño accompagnement technique et cordes Hervé Grizard construction Hisseo SARL. Production Association Proyecto Precipicio Soutiens Association Beaumarchais-SACD ; SPEDIDAM ; Espace Périphérique, Paris ; PPCM , Bagneux ; Espace Catastrophe, Bruxelles ; Centre des Arts de la Rue, Ath ; La Central del Circ, Barcelone ; Circa, Auch ; Circuscentrum, Gent ; L’Akuarium, Le Pré Saint Gervais.Photo © Philippe Deustch

La presse en parle… Un article du magazine Mouvement