« HIP 127, la Constellation des cigognes » Cie Jérôme Thomas

HIP 127, la Constellation des cigognes est une commande de l’Opéra de Limoges et du Sirque – Pôle national des arts du cirque de Nexon en Limousin

Mise en scène et chorégraphie Jérôme Thomas et Martin Palisse
Création musicale
Roland Auzet

Sept jongleuses et jongleurs et une chanteuse lyrique réunis dans un ballet jonglé contemporain… Sur un ciel d’azur renversé, corps, voix, objets et musique dessinent une cosmogonie imaginaire. On y retrouve cannes, balles, cerceaux, plumes qui ont accompagné durant 35 ans la pratique du jonglage cubique de Jérôme Thomas.

Dans les années 90, Jérôme Thomas, poète jongleur, créait la pratique du jonglage cubique, une des premières théorisations sur la transmission du jonglage, consistant en une « géographie détaillée de l’espace du corps du jongleur, de son environnement par ses deux aspects : jonglé/non jonglé ».
Le jonglage cubique est ainsi l’union entre deux arts distincts, et en même temps très proches, le jonglage et la danse, un langage qui permet de créer, chorégraphier et improviser. Née plus particulièrement du jonglage aux balles, cette pratique qui prend en compte le corps dans l’espace découpé en cubes et en plans, s’est étendue à la manipulation d’objets et au jonglage avec divers objets. Elle s’organise comme un livre dont chaque page correspond à un espace et un plan de travail du corps et du jonglage.

Cette création pose ses empreintes dans les traces plus anciennes de la pratique du jonglage cubique de Jérôme Thomas et sa ‘’ géographie détaillée de l’espace du corps du jongleur ’’, comme source première de l’écriture chorégraphique. Formé au jonglage par Jérôme Thomas, Martin Palisse, lui aussi jongleur et créateur depuis bientôt quinze ans, a souhaité donner une vision renouvelée de cet art du mouvement si poétique, posant les fondements de ce projet dans les notions de filiation et de transmission.

Dans un univers épuré et minimaliste, où seuls les corps et les objets sont donnés à voir dans leur rapport minutieux à l’espace et à la musique, HIP 127 La Constellation des cigognes met en scène sept jongleuses et jongleurs, accompagnés d’une chanteuse lyrique, flirte avec la composition formelle du ballet dans des partitions précises dessinant l’espace, entre mouvements d’ensemble hypnotique et soli virtuoses… pour mieux interroger cependant l’endroit possible de l’invention dans le domaine du jonglage chorégraphique.

Un projet de transmission, une commande, une création

HIP 127, La Constellation des cigognes est un projet porté par deux artistes, Jérôme Thomas et Martin Palisse, tous deux jongleurs, néanmoins de générations différentes. Il prend sa place dans une démarche plus large de construction et de transmission d’un patrimoine pour le cirque, encore jeune dans le domaine de la création, dans l’une de ses composantes les plus anciennes, le jonglage.

Créer ensemble, une idée de la transmission
« Cette pièce s’inscrit dans une démarche de filiation artistique. Le travail de mise en scène se fait en parallèle de l’écriture chorégraphique du jonglage, et l’intérêt de ce projet réside aussi dans cette configuration d’échange. Formé par Jérôme Thomas, je souhaite réaliser une mise en scène s’affranchissant de la notion de style, pour mettre en lumière l’essence du geste si singulier du Jongleur. Notre collaboration pour le spectacle Over the Cloud (26ème promotion du Centre National des Arts du Cirque) nous a permis de tester notre duo et de mieux le définir dans la délicatesse des rôles et du positionnement de chacun.
Notre travail est complémentaire : Jérôme opère depuis le centre de la piste, il transmet le mouvement et le jonglage, il chorégraphie, j’opère depuis la périphérie, je corrige le groupe et place les interprètes, je mets en scène. Il progresse dans la lumière du plateau avec le groupe, je lui fais face dans le noir de la salle. Conscients de la délicatesse des frontières entre mise en scène et chorégraphie, nous interagissons l’un avec l’autre.
C’est notre engagement de longue date de l’un et de l’autre pour l’art du jonglage qui nous permet de mener à bien cette aventure. Notre volonté est commune : transmettre ensemble à une génération de jeunes jongleurs et jongleuses la conscience de ce que peut être un répertoire dans les arts du cirque, le cirque est un art jeune, au contraire du théâtre et de la danse, qui ont des dizaines d’années d’expérience dans ce domaine. Nous serons, oeuvrant tous les deux ensemble, un exemple – dans le sens d’une idée possible – de cette transmission. »

Martin Palisse, hiver 2014-15

Les mots de Jérôme Thomas, auteur et metteur en scène
La cigogne est le nom d’une application corporelle symbolique, une assise et un port de bras particulier qui caractérise une ligne esthétique à la fois élégante et animale.
« Dix ans après Rain/Bow, arc après la pluie, l’Opéra de Limoges, Alain Mercier et Martin Palisse me font la formidable proposition de créer un nouveau ballet jonglé contemporain.
Penser à nouveau pour le jonglage, reprendre la recherche sur ce langage spécifique, la démarche me ravit ! Créer les matériaux de l’ouvrage, écrire les tableaux jonglés pour une pièce d’envergure, voilà qui m’inspire ! Poursuivre la collaboration avec Martin Palisse, initiée lors de la création
Over the Cloud, spectacle de la 26ème promotion du CNAC, chorégraphier et mettre en scène ensemble dans une relation inédite trans-générationnelle, voilà qui doit me permettre de pousser plus loin le travail accompli il y a dix ans !
Cette oeuvre coordonnera sept jongleurs hommes et femmes ensemble, confrontés à la grande difficulté d’atteindre le niveau de rigueur et de précision absolument indispensables pour rendre poétiques les images des objets dans l’espace scénique.
Ce travail sur l’écriture du jonglage est comme un livre et chaque chapitre a ses objets – cannes, balles, cerceaux, plumes – ces objets qui m’ont accompagné 35 ans de jonglage durant.
La multiplication des images, la coordination humaine au plateau et surtout le corps du jongleur selon ma théorie de la pratique seront le coeur de
HIP 127 La Constellation des cigognes. »

En vidéo :

Création les 4 et 5 octobre 2016 à l’Opéra de Limoges
avec l’Orchestre de l’Opéra de Limoges sous la direction de Daniel Kawka

EN TOURNÉE

(version musique enregistrée et électronique)
2016 :
7 octobre à 20h30 – BRIVE, Les Treize Arches, Scène Conventionnée de Brive
11 octobre à 20h30 – AUBUSSON, Scène Nationale d’Aubusson
27 et 28 octobre à 20h30 – AUCH, Festival Circa, Pôle National des Arts du Cirque
15 novembre à 20h30 – ALBI, Scène Nationale d’Albi

2017 :
12 et 13 janvier à 20h30 – BOULAZAC, Agora, Pôle National des Arts du Cirque
31 janvier et 1er février à 20h30 – MARTIGUES, Les Salins Scène Nationale – Biennale Internationale des Arts du Cirque/Archaos, Pôle National des Arts du Cirque
07 février à 20h30 et le 08 février à 19h30 – AMIENS, Cirque Jules Verne, Pôle National Cirque et Arts de la Rue, co-accueil Comédie de Picardie
09 février à 20h00 – MAUBEUGE, Le Manège Scène Nationale
1er avril à 20h30 – ARGENTAN, Le Quai des Arts – Festival Spring/Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie
04 mai à 20h45 – ARCACHON, Théâtre Olympia

 

Mise en scène et chorégraphie Jérôme Thomas et Martin Palisse Création musicale Roland Auzet Direction musicale Daniel Kawka Musique interprétée par l’Orchestre de l’Opéra de Limoges
Jonglage Audrey Decaillon, Viola Ferraris, Florence Huet, Stefan Kinsman, Ria Rehfuss, Alexis Rouvre, Daniel Sanchez Chant Angèle Chemin Lumière Bernard Revel Scénographie Bernard Revel et Martin Palisse Costumes Emmanuelle Grobet Direction de production Agnès Célérier assistée de Boris Sommet pour le Sirque

Production déléguée  ARMO – Cie Jérôme Thomas
Commande de l’Opéra de Limoges et du Sirque – Pôle National des Arts du Cirque de Nexon
Coproducteurs : Agora Pôle National des Arts du Cirque de Boulazac – Aquitaine, CIRCA Pôle National des Arts du Cirque – Auch – Gers – Midi-Pyrénées, ARCHAOS Pôle national des Arts du Cirque Méditerranée, Cirque Théâtre d’Elbeuf, Pôle National des Arts du Cirque – Haute-Normandie, Cirque Jules Verne Pôle National des Arts du Cirque et de la Rue à Amiens, Le Manège, scène nationale de Maubeuge.

Ce projet a reçu l’aide à la création pour les arts du cirque du Ministère de la Culture et de la Communication – DGCA.