Jérôme Thomas, auteur associé (2015 / 2018)

Jongleur d’abord formé au cirque avec Annie Fratellini et au cabaret, il s’orienta très tôt vers le jazz et collabora avec de nombreux musiciens : Bernard Lubat, Carlo Rizzo, Marc Perronne, Pascal Lloret, Alfred Spirli, Jacques Higelin, l’ARFI, Trio Bravo, Andy Aimler, ensemble Aleph, Michel Portal et bien d’autres. Ces rencontres l’orientèrent vers une pratique de l’improvisation. Après avoir créé Artrio (1988) avec Jean-Paul Autin et Carlo Rizzo, il interpréta Extraballe (1990) un solo en collaboration avec le chorégraphe Hervé Diasnas, puis Kulbuto (1991), une création collective.
Il est le directeur artistique de ARMO (Atelier de Recherche en Manipulation d’Objets)/Cie Jérôme Thomas depuis sa création en 1992 et la codirige avec Agnès Célérier depuis 2000.

La Compagnie produit Quipos, monde de cordes & Hic Hoc, univers onirique en 1995 / Amani Ya Bwana, avec les acrobates kenyans, les Jambo Mambo en 1996 / Le Banquet avec le GR 12, groupe de recherche de la Cie en 1997/ «4» Qu’on en finisse une bonne fois pour toutes avec… en 98 / IxBE, d’après Extraballe avec Simon Anxolabéhère en 2000 à L’ARC, Scène Nationale du Creusot, théâtre de résidence pendant de nombreuses années. Ces spectacles ont largement tourné à l’étranger avec le soutien de l’AFAA. Cirque Lili rappela Jérôme Thomas au cirque à Lannion en mai 2001 et fut joué plus de 300 fois sous chapiteau. Il créa ensuite Milkday (Théâtre 71 -Malakoff 2003), Le fil…et ses invités pour le Cirque Jules Verne d’Amiens (d’après Le Fil mis en scène pour les musiciens Michel Aumont et Daniel Pabeuf, prix de La Région Bretagne) puis Pong avec le mime suisse Markus Schmid, au «Sujet à Vif» (SACD – Festival d’Avignon).

Rain/Bow, arc après la pluie, ballet jonglé pour dix artistes formés à la même pratique du mouvement et de la manipulation d’objets, fut créé en 2006 en versions théâtre (à Boulazac) et cirque (au cirque Jules Verne à Amiens dans lequel la Compagnie a été en résidence pendant 3 ans).

En même temps que ces pièces écrites, Jérôme Thomas poursuivit ses recherches sur l’improvisation et la relation entre jonglage et musique avec Juggling Hands / Les Hurluberlus / Duo «Jérôme Thomas invite Jean François Baëz».
En 2007, il mit en piste le spectacle d’inauguration du Cirque Théâtre d’Elbeuf, Jeux de Piste.
En 2008, il créa Libellules et Papillons !! spectacle pour 8 artistes avec un solo chorégraphié par Pedro Pauwels/ Papillons! pour la rue/ Sortilèges, spectacle pour enfants/ Deux hommes jonglaient dans leur tête, en collaboration avec le compositeur Roland Auzet et sous le regard de Mathurin Bolze. Il participe au spectacle de Jean Lambert Wild Le Malheur de Job (CDN de Caen).
En octobre 2010, il créa Ici. avec le mime suisse Markus Schmid et le musicien Pierre Bastien. Un spectacle en trois mouvements, pour deux artistes et une musique mécanique. En 2012, il créa Sur des oeufs avec Jean-Marie Maddeddu, pour sa carte blanche à La brèche à Cherbourg dans le festival Spring. En 2013, il crée FoResT, un spectacle pour le chapiteau de bois et de toile rouge de la Cie, accompagné par Jean-François Baëz accordéoniste et compositeur et Aurélie Varrin.
Parallèlement à ses propres créations et interprétations, Jérôme Thomas a toujours transmis sa pratique et donné de nombreux stages en France et à l’étranger. Il est plusieurs fois intervenu à l’École du cirque de Moscou et au CNAC de 1989 à 1993.
Conseiller artistique à l’Académie Fratellini, il intervient dans le parcours des apprentis en tant qu’enseignant, cursus jonglage. Il crée Colosse, spectacle de fin d’année en décembre 2012.

En 2014, il met en scène avec la collaboration de Martin Palisse, le spectacle de fin d’études de la 26ème promotion du Centre National des Arts du Cirque (CNAC), Over the Cloud. En 2016,
Hip 127, la Constellation des Cigognes est une commande de l’Opéra de Limoges et du Sirque Pôle National des Cirque de Nexon. La création a eu lieu le 4 octobre 2016 à l’Opéra de Limoges avec l’orchestre de l’Opéra de Limoges sous la direction de Daniel Kawka.
Il a été l’instigateur, avec l’aide de nombreux artistes et du Théâtre 71 de Malakoff, du premier Festival de Jonglage Contemporain et improvisé, Dans la Jongle des Villes, en 1996. La dernière édition de cet événement a eu lieu en juin 2001. En 2001, il fut directeur artistique des Arts de la Jongle à l’Espace Chapiteaux du Parc de la Villette dans le cadre de l’Année du Cirque.
Jérôme Thomas a été membre du Comité d’honneur de l’Année du Cirque en 2001.
Il a reçu en 2003 le prix SACD pour les Arts du Cirque et a été élu en 2009 et en 2015 Administrateur délégué – Arts du Cirque à la SACD.

www.jerome-thomas.fr