Présentation du Sirque

Le Sirque

Le Sirque - Pôle national cirque de Nexon est un lieu de référence en France. Il développe à l’échelle de son territoire un programme de soutien aux auteurs de cirque pratiquant celui-ci au risque de l’art, avec le souci permanent de penser la transmission du savoir et des œuvres.

Tout au long de l’année, Le Sirque s’inscrit dans plusieurs domaines, celui de la création contemporaine et de sa diffusion, celui de l’éducation artistique et de la formation du regard.

Fidèle à ses missions de soutenir les créateurs tout en favorisant et accompagnant l’émergence de jeunes auteurs, son directeur, Martin Palisse, également jongleur et metteur en scène, bâtit son projet autour d’une forte présence artistique et développe l’activité de production de spectacles. A ce titre, Martin Palisse a souhaité désigner Elsa Guérin et Jérôme Thomas comme artistes coopérateurs pour la période 2015/2018. Tous deux auteurs, jongleurs et metteurs en scène, ils y sont invités à développer des projets artistiques. Parallèlement le Sirque est le producteur exécutif du répertoire des spectacles dont Elsa Guérin et Martin Palisse sont (co-)auteurs.

Pensé comme une « maison de la création », bouillonnant et plein d’expérimentations, le Sirque consacre une place importante à l’écriture et aux auteurs de cirque, avec une attention particulière aux filiations intergénérationnelles et le souci de la transmission des savoirs du cirque contemporain. L’action de diffusion se déploie autour de thématiques fortes en lien avec les auteurs accueillis en résidence. Dans le sens d’un décloisonnement des publics, le Sirque œuvre à la mise en réseau avec d’autres structures régionales. Des partenariats avec les écoles et un soutien aux pratiques des amateurs sont étroitement élaborés avec son territoire proche et élargi.

Martin Palisse

Jongleur et metteur en scène
Directeur du Sirque, Pôle National Cirque de Nexon

Photo Philippe Laurençon

Martin Palisse est né en 1981, il n’a jamais aimé l’école et découvre le jonglage à l’âge de 17 ans, c’est une révélation pour lui et décide de quitter l’école.
C’est avec Jérôme Thomas, son maître d’art, qu’il découvre la discipline de la jonglerie dès 2001. Grace à lui il aura également accès à l’enseignement de la jongleuse russe Nadejda Aschvits, du jongleur finlandais Maksim Komaro et du danseur Hervé Diasnas.
En 2002 il fonde avec Elsa Guérin le Cirque Bang Bang et œuvre avec elle à la création de spectacles jusqu’en 2015.
Sous l’œil exercé de Phia Ménard, Ils créent Dans Quel Sens ? qu’ils joueront jusqu’en 2005, année où ils seront invités au Japon pour se produire à la Triennale Internationale d’Art Contemporain de Yokohama.
En 2006 ils entament définitivement un virage vers le Cirque en conceptualisant leur propre chapiteau dans lequel ils créeront Une Nuit sur Terre avec le musicien et compositeur Manu Deligne et la complicité de Johanny Bert à la mise en scène. Suivront deux autres pièces Body no Body (2009) et Somebody (2010).
En 2011, ils créent le spectacle POST et une digression, Blind/Action, spectacles qui marquent l’art de la jonglerie. Ils signent pour ces deux œuvres et les suivantes la mise en scène et la scénographie.
Martin Palisse devient le premier artiste nommé à la direction d’un Pôle nation du cirque en janvier 2014. Dès lors son rapport temporel à la création se modifie. Il entame une réflexion sur la dualité Metteur en scène/interprète dans le cirque contemporain.
Cette même année il sera invité à collaborer auprès de Jérôme Thomas pour la mise en scène du spectacle Over the Cloud, de la 26ème promotion du Centre National des Arts du Cirque. Il créera également une courte performance avec Elsa Guérin, Still life.
En 2015 il rencontre le groupe de musique français Zombie Zombie et les invitent pour la création de Slow futur au festival Mettre en Scène du Théâtre National de Bretagne.
En 2016, il créera avec Halory Goerger et Cosmic Neman (moitié du duo Zombie Zombie) Il est trop tôt pour un titre au Festival d’Avignon dans le cadre des Sujets à Vif ; et mettra en scène Hip 127 la constellation des cygognes à l’Opéra de Limoges, spectacle d’après l’œuvre jonglistique de Jérôme Thomas sur une composition originale de Roland Auzet dirigée par le chef d’orchestre Daniel Kawka.
En 2017, répondant à une commande, il met en scène et chorégraphie Entre Ciel et Terre, pièce pour quatre jongleurs sur le répertoire musical de Percu-temps de l’ensemble musical contemporain Ars Nova.

Martin Palisse développe une pratique singulière du jonglage, minimaliste, influencé par l’œuvre du plasticien français François Morellet. Amoureux de la musique, électronique en particulier, elle est une source d’inspiration importante et indispensable.
Son travail est basé sur un univers mathématique simple dans un souci d’Esthétique pour l’ensemble de son ouvrage. Jongler est pour lui « un étirement du temps », c’est ce qu’il l’aide à se projeter dans le temps sans craindre la peine de l’existence.

[wc_divider style= »solid » line= »double » margin_top= » » margin_bottom= » »]

Un pôle National Cirque

2011, « les 10 ans du chapiteau », 10 ans après « l’Année des arts du cirque » (été 2001-été 2002) lancé par le Ministère de la Culture et de la Communication, une opération de renforcement de la politique publique en faveur du secteur. L’anniversaire est marqué par un signe de reconnaissance de l’Etat : l’attribution du label national pour le Sirque, Pôle National, au cœur d’un réseau de dix établissements culturels en France.

Plaquette de présentation du SirqueLe secteur des arts du cirque est aujourd’hui en plein développement. Art populaire et fédérateur, il se définit aussi par sa capacité de création. La place croissante du cirque contemporain dans les saisons des théâtres et centres culturels témoigne de sa vivacité à se réinventer sans perdre sa relation avec les publics. Les études démontrent que le cirque occupe une place de premier plan dans les pratiques culturelles des Français. C’est également un champ artistique qui s’exporte magistralement, participant au rayonnement de la culture française à l’étranger. Cependant, c’est un secteur qui, pour continuer à se développer, a besoin de moyens adaptés.

Ainsi, suite aux conclusions données en 2009 qui ont confortées les réflexions menées dans le cadre des Entretiens de Valois, plus particulièrement concernant la politique des labels du Ministère de la Culture et de la Communication, Le Sirque – Pôle cirque de Nexon en Limousin, avec 10 autres pôles cirque en France, se voit attribuer le nouveau label « Pôle National Cirque » (PNC).
Ce label valorise le travail mené pour un service public de la culture, même (et surtout) dans une petite commune rurale, avec une programmation riche, dense et variée, à un tarif accessible, et une coopération culturelle sur l’ensemble du territoire. Il confirme le pôle cirque de Nexon comme un lieu de référence en région et en France. La nouvelle convention pluriannuelle a été signée jeudi 19 mai 2011 à Nexon entre l’Etat, la Région, le Département, la Ville de Nexon et l’Association Le Sirque.

Téléchargez la plaquette de présentation

 

[wc_divider style= »solid » line= »double » margin_top= » » margin_bottom= » »]

Nexon

NexonCommune rurale de 2509 habitants, située sur la route Richard Coeur de Lion, ville porte du Parc naturel régional Périgord-Limousin, à mi-chemin entre Barcelone et le tunnel sous la Manche, chef-lieu de canton, à 20 km au sud de Limoges, Nexon est aussi le berceau de la race anglo-arabe et de la célèbre race bovine limousine.

Voir la fiche Wikipédia de Nexon

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone