« Still life » d’Elsa Guérin et Martin Palisse

Conception et mise en scène Elsa Guérin & Martin Palisse

Pièce courte pour lieux non dédiés (intérieur, extérieur, espaces urbain, rural, public, paysage, patrimoine naturel, architectural, industriel, piscines, parcs, centres d’art, musées, salles de concert…)

STILL LIFE, 1ER VOLET D’UN PROJET POUR DEUX CRÉATIONS

Durant l’année 2013, Elsa Guérin et Martin Palisse ont imaginé un projet en deux pièces, ayant en commun leur recherche autour du potentiel chorégraphique et dramatique de l’acte physique et du jonglage, et un dispositif scénographique – un tapis roulant motorisé de 8m sur 2m -, à la fois métaphore de l’avancée inexorable du temps et nouvel enjeu pour l’écriture du déplacement jonglé et le rapport de tensions des corps dans l’espace. Un des axes majeurs de cette recherche est une matière chorégraphique et collective, mêlant jonglage et déplacement, écriture verticale et écriture horizontal. L’autre axe majeur est le rapport entre musique et écriture visuelle. Ces deux formes sont prévues pour se distinguer par les choix de mise en scène et d’écriture, liées à une volonté de confronter ce propos sur le jonglage à diverses contraintes, notamment le choix préalable de l’espace et de la durée.

Faire corps, être ensemble, se laisser emporter dans l’espace-temps, résister, s’effondrer, se soutenir, reprendre du poil de la bête, être encore en vie…
Pièce courte pour deux jongleurs sur un tapis roulant de 8m, Still life est une installation brute pour une performance brute, qui interroge le potentiel chorégraphique et dramatique du jonglage et de l’acte physique, et le rapport à l’avancée inexorable du temps.

Elle met en scène le rapport de tension entre cette machine de métal et les corps de deux êtres, qui vont traverser ensemble une expérience physique entre le jonglage et la marche, et tenter de résister à ce mouvement puissant qui les emporte, entre lenteur hypnotique et fulgurance.

ECRITURE VISUELLE ET MUSIQUE

En installant le tapis roulant dans toutes sortes d’espaces, pas forcément dédiés à un acte artistique, Still life active donc une volonté d’expérimenter de nouveaux espaces scéniques, de créer un spectacle ‘’hors-cadre’’.

Still life répond à l’envie de mesurer les corps et l’acte physique à l’espace réel, de mettre en scène une écriture brute et crue du jonglage, tout en questionnant le rapport entre musique et écriture visuelle, et d’interroger la perception à la fois de l’acteur et du spectateur en faisant varier pour l’un, l’environnement et le regard porté sur son acte, et pour l’autre, le point de vue sur l’action en train de se dérouler sous ses yeux.

Elsa Guérin et Martin Palisse entretiennent un rapport étroit avec la musique pour créer leurs spectacles. Ils interrogent, au moyen de diverses approches, le rapport entre écriture visuelle et musique, avec une inflexion particulière pour des musiques progressives, électroniques ou analogiques, procédant par transformation de motifs et superposition de couches mélodiques et rythmiques, permettant justement à l’écriture chorégraphique de procéder par couches, accumulations et variations.
Egalement désireux d’interpréter en images l’œuvre de compositeurs qui leur sont contemporains, en particulier dans les domaines postrock, krautrock, pop, électro et autres musiques progressives, ils choisissent pour Still life de se plonger dans l’univers de Darkside, projet de Nicolas Jaar et Dave Harrington, mélangeant sons analogiques et électroniques, pour sa qualité atmosphérique et onirique laissant un large espace à l’acte physique et sa dimension dramatique.

Durée 20 minutes
Tout public à partir de 5 ans

Still life, pièce courte pour lieux non dédiés, a été créée en juin 2014 à l’Autre festival à Capdenac, avec Derrière le Hublot Pôle régional arts de la rue.

Conception, écriture, mise en scène et scénographie Elsa Guérin & Martin Palisse Interprétation Elsa Guérin & Martin Palisse Construction scénographique Stephan Duve
Photos Philippe Laurençon, Sylvie Bosc

Production Cirque Bang Bang
Partenaires Sémaphore scène conventionnée de Cébazat, Le Sirque Pôle national des arts du cirque de Nexon en Limousin.
Soutiens Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil Régional Auvergne.

Le deuxième opus, Slow futur, long format pour chapiteaux et salles, a été créé du 10 au 14 novembre 2015 au festival Mettre en scène avec le Théâtre National de Bretagne à Rennes.

CONTACT PRODUCTION / DIFFUSION

Boris Sommet
06 46 07 51 50
boris.sommet@sirquenexon.com